• Zombies of Mass Destruction

    Zombies of Mass Destruction 

    de Kevin Hamedani

    Avec Russel Hodgkinson - Janette Armand et Doug Fahl

    Zombies of Mass Destruction

    USA - 2009 - Horreur / Comédie

    _____________________________________________

     

    Zombies of Mass Destruction

     Zombies of mass destruction est un premier film qui fait parti de toute cette vague de films de zombies qui se produisent à travers le monde pour le meilleur comme pour le pire. Le film de Kevin Hamedani est une comédie gore assez intelligente qui fait que le film se situe incontestablement sur le haut du panier de la production actuelle. L'action de Zombies of mass destruction se situe à Port Gamble une petite bourgade tranquille des USA dans laquelle la vit s'écoule paisiblement et sans le moindre heurt. Une invasion de zombies va alors bouleverser la donne et faire ressortir les pulsions de conservatisme, de xénophobie et l'extrémisme religieux.

    Zombies of Mass Destruction

    Zombies of mass destruction possède donc l'avantage non négligeable d'être à la fois très drôle, très gore, très respectueux du genre et cerise sur le gâteau de viscères aussi féroce que ludique et intelligent. Le film de Kevin Hamedani est incontestablement une belle réussite à ranger pas très loin de Bienvenue à Zombieland et Shaun of the dead, dans le registre de la comédie horrifique. On prend beaucoup de plaisir à suivre les personnages du film tous très attachant entre le couple d'homosexuelles venu faire leur coming-out dans la maison familiale, la jeune fille d'origine iranienne que tous prennent pour une irakienne, l'institutrice en campagne électorale ou encore le prêtre allumé. Le film de Kevin Hamedani est aussi un véritable film gore avec son lot d'effets spéciaux, des geysers de sang, de membres arrachés, de viscères, de coups de marteau dans la tronche et des meurtres au coupe bordure faisant directement référence à la fameuse tondeuse de Braindead, une abondance d'effets chocs toujours contrebalancée par un humour omniprésent. Car Zombies of mass destruction multiplie les scènes amusante et même franchement drôle comme le mec annonçant son homosexualité à sa mère devenue zombie laquelle reste les bras ballants le regard vide et la bouche ouverte ou encore la double mise à mort assez sadique et radicale d'une petite fille. Le film de Kevin Hamedani est bourré de dialogue amusant « Don't shoot i'm gay » et de situations assez originales comme lorsque le prêtre décide de convertir de force les homosexuels de son église en leur projetant façon Orange mécanique des films érotiques gay.

    Zombies of Mass Destruction

    Si Zombies of mass destruction baigne dans le sang et la franche bonne humeur il n'en oublie pas pour autant d'être une charge féroce mais toujours ludique de l'Amérique post 11 septembre. Car cette invasion de zombies va très vite être décrite par un média type CNN ou Foxnews comme le résultat d'un attentat chimique orchestré par des musulmans ce qui va réveiller en plus de l'instinct de survie un fond de xénophobie, d'esprit patriotique et d'intégrisme religieux. On assiste alors a des séquences particulièrement forte comme ce cinglé qui séquestre sa jeune voisine iranienne et entreprends de la torturer pour lui faire avouer son appartenance au grand complot terroriste. Un scène qui commence sur un registre de pur comédie avec le type qui oblige la jeune fille à chanter l'hymne américain en l'accompagnant à l'harmonica ou à manger du jambon puis qui tourne au léger malaise lorsqu'il entreprends de lui clouer les pieds au sol et de la brûler au chalumeau. On retrouvera cette noirceur et ce rire qui soudain s'étouffe un peu lorsque le bon prêtre désignera les zombies comme les pêcheurs de ce monde à savoir les homosexuelles, les pro avortements et les infidèles. Le film de Kevin Hamedani propose alors cette formidable idée de personnages autant en danger par la fréquentation des morts vivants que par celle des survivants. Zombies of mass destruction ose donc s'amuser des psychose du terrorisme et des dérives sécuritaires, extrémiste et conservatrices qu'elles peuvent engendrer le tout en secouant constamment le boyau de la rigolade.

    Zombies of Mass Destruction

     

    En plus Kevin Hamedani propose un film techniquement assez irréprochable ce qui est de plus en plus rare sur des films à petit budget, alors inutile de bouder ce plaisir immense en espérant au moins que le film débarquera bientôt en DVD.

     

    ________________________________________________________________

    J'aime : Une très bonne zombédie - Un film drôle et intelligent sur les traumatismes du 11 septembre - Un humour noir et féroce - Techniquement très réussi.

    J'aime moins : -

     

    Ma Note : 07/10

    « Pour ElleZone of the Dead »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :