• Tokyo Girl Cop

    Tokyo Girl Cop 

    de Kenta Fukasaku

    Avec Aya Matsuura - Rika Ishikawa et Shunsuke Kubozuka

    Tokyo Girl Cop

    Japon - 2005 - Action / Policier

    ________________________________________________

     

    Tokyo Girl Cop

    Tokyo girl cop est l'adaptation live d'un manga très populaire au japon et c'est donc Kenta Fukasuka scénariste sur les deux films Battle royale qui se colle cette fois ci à la mise en scène. 

    Tokyo girl cop raconte l'histoire d'une jeune délinquante contrainte de devenir policière infiltrée pour obtenir la libération de sa mère espionne emprisonnée. Sous le nom de code de Asamiya Saki et armée d'un seul yoyo métallique la jeune fille va devoir déjouer les plans de terroristes qui via le net transforment des étudiants en bombes humaines. C'est du moins les grandes lignes qui surnagent d'un scénario assez confus qui part souvent dans tous les sens pour finalement ne pas aboutir à grand choses.

    Tokyo Girl Cop

    Car Tokyo girl cop est une nouvelle preuve, si il en fallait, que si le cinéma asiatique est bien l'un des plus barré du monde il n'est pas pour autant systématiquement défendable au nom de l'originalité et la fraîcheur de ce qu'il propose. Tokyo girl cop est un film particulièrement mal foutu qui en plus de son histoire très moyenne et confuse propose une mise en scène assez vite fatigante à grands coups d'effets de caméra complètement gratuits et surlignés encore par des bruitages sonores assommants. On a parfois la sensation que le moindre effet de zoom ou mouvement de caméra doit être annoncé par un gimmick sonore déplacé. Si l'on excepte avec délicatesse la jeune actrice principale Aya Matsuura qui a l'avantage de jouer un personnage assez impassible l'ensemble du casting semble avoir définitivement banni le mot nuance de son registre de jeu d'acteurs, la palme revenant à Riki Takeuchi (Battle Royale II Requiem) qui en fait encore des tonnes dans le registre grimaçant.

    Tokyo Girl Cop

     

    Même le spectacle n'est pas vraiment au rendez vous, la faute à une une mise en image poussive des scènes d'action et des effets spéciaux qui frôlent souvent l'amateurisme le plus complet. On pourrait encore ajouter une photographie assez immonde, des personnages transparents et des combats au chorégraphies des plus basiques.

    Tokyo girl cop n'est même pas assez fou pour devenir attachant pour ses extrêmes et reste dans le carcan d'un tout petit film qui ne doit peut être sa distribution qu'à l'engouement parfois aveugle vis à vis de l'originalité du cinéma asiatique.

     

    _________________________________________________________________

    J'aime : Un film fou comme seul les japonais savent en faire

    J'aime moins ; Une histoire confuse - Des comédiens qui en font des caisses - La mise en scène lourdingue.

     

    Ma Note : 04/10

    « TimecrimesParis By Night of the Living Dead »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :