• Méhari de Archimède

    ________________________________________________________________

    Méhari

    Archimède

    Méhari de  Archimède

    ________________________________________________________________

    Méhari est le quatrième album du groupe Archimède composé des deux frangins Fred et Nico Boisnard. Le groupe fondé en 2004 à Laval n'est pas le plus médiatique de la scène française mais il a parcouru son petit chemin tranquille entre les premières parties de Thiefaine et Benabar, et les nominations aux victoires de la musique au grès des trois albums précédents ( ArchimèdeTrafalgarArcadie). Ce nouvel opus s'inscrit dans la continuité des précédents avec 11 titres pop/rock aux charmes un peu vintage à l'image de la méhari qui sert de titre et pochette à l'album. Les influences sont toujours les mêmes de Renaud à Téléphone et Archimède déroule 11 titres entre engagement, humour, portrait et situationnisme décalé.

     

    Méhari de  Archimède

     

    L'album s'ouvre sur trois titre plutôt engagés qui dénonce l'uniformisation et l’abêtissement des esprits avec Singe The Monkey dans lequel le groupe déclare tout bonnement que « La bêtise humaine est pandémique / On a perdu tout sens critique » . Plus positif le groupe évoque certes les illusions perdus avec Rue de la Joie : « On voulait changer l'histoire / C'est l'histoire qui nous a changé / Mais j'ai garder l'étendard / Qu'on agitais sur le pavé » mais il convoque à l'entraide et la communauté joyeuse : «  Rue de la Joie / On vivra entre frères, entre potes « . Toujours dans la même tonalité douce amère le titre Toujours plus con est une longue succession de demandes pardon pour l'environnement, les guerres, les migrants etc …. « Puisque l'évolution est l'art de devenir toujours plus con » .

     

    L'album se poursuit sur un registre plus léger et humoristique avec des titres comme La joie de rompre , Je t'aime Low Cost sur une histoire d'amour fauché ou Accroche toi , un titre tout à fait dans l'esprit des chansons humoristiques premiers albums de Renaud sur une meuf « Belle comme un jambon beurre «  . On notera aussi le très bon titre Fils de dans lequel le groupe évoque les fils de du show-biz et rendent un bel hommage à leur père «  Être le fils de Geard Boisnard / Y'a plus glamour comme étendard » avant de conclure « Grâce à moi Gerard Boisnard / N'est plus tout à fait inconnu ». L'album se termine sur le portrait d'un branleur parfait; celui qui ne possède rien , c'est dire s'il est blindé …..

     

     L'album Méhari est donc un sympathique opus bourré de chansons amusantes et solaires qui vient s'ajouter à le discographie déjà très fréquentable du groupe.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :