• LA FLIC CHEZ LES POULETS de Michele Massimo TARANTINI

    ___________________________________________________________________________

     

    La flic chez les poulets (La poliziotta fa carriera)

     de Michele Massimo Tarantini

     

    LA FLIC CHEZ LES POULETS de Michele Massimo TARANTINI

     

    Italie - 1975 - Comédie érotique

    _________________________________________________________________________________

    C'est par pur nostalgie de cette bonne vieille bande VHS et des vidéo-club d'antan mais aussi parce que j'ai trouvé le DVD à 99 centimes dans une solderie que La flic chez les poulets a rejoint le coté obscur de ma collection de DVD.

     

    La flic chez les poulets de Michele Massimo Tarantini (le cousin italien de Tarantino??) raconte le destin de la belle Gianna qui rentre dans la police par piston mais va pourtant devenir une enquêtrice hors pairs....

     

    LA FLIC CHEZ LES POULETS de Michele Massimo TARANTINI

     

    J'avais un bon souvenir de ses comédies polissonnes italiennes des années soixante dix qui avaient le double avantage d'offrir de l'humour bien crétin et des nichons. Presque 35 ans après c'est effectivement toujours pareil, on voit toujours les seins de la très belle Edwige Fenech et l'humour est toujours aussi consternant de bêtise à coup de jeux de mots foireux, de gags débiles et enfantins, de grimaces et d'humour au ras des pâquerettes. La seule différence est de taille, c'est que je n'ai plus dix ans et que forcément mon regard n'est plus tout à fait le même. Globalement La flic chez les poulets s'inscrit dans une veine des comédies grasses bien plus proche de Max Pecas et Philipe Clair que de Lubitsch ou Francis Weber. C'est totalement con mais ça s'assume plutôt bien en tant que tel... Comme l'explique l'excellent Christophe Lemaire qui présente le film sur le DVD, c'est amusant de voir que les films tels que La flic chez les poulets étaient interdit aux moins de 13 ans lors de leurs sorties en salles en France alors qu'il faut précisément avoir moins de 13 piges pour s'émouvoir d'une paire de seins (encore qu'aujourd'hui à 10 ans on en a vu bien d'autres) et adhérer à l'humour très enfantin et bas de plafond du film.

     

    Pour ma part j'avoue encore avoir eu le sourire devant la débilité profonde de quelques gags et la tronche incroyable de certains acteurs, notamment l'incroyable Alvaro Vitali.... C'est sans doute ce que l'on appelle un petit plaisir coupable

     

    Ma note : 05/10

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :