• Folie Meurtrière

     Folie Meurtrière

    (Mio Caro Assassino)

    de Tonino Valerii

    Avec : George Hilton , Salvo Randone et William Berger

    Folie Meurtrière

    Italie / Espagne - 1972 - Thriller / Horreur / Giallo

    ___________________________________________________________

    Synopsis 

    Dans Folie meurtrière nous suivons les investigations de l'inspecteur Peretti dont l'enquête sur la décapitation d'un agent d'assurance conduit à une autre série d'homicides. Tous les meurtres convergent alors vers une affaire irrésolue d''enlèvement et de meurtre d'enfant...

    Folie Meurtrière

    Folie Meurtrière sorti en 1972 est le seul et unique giallo de Tonino Valerii surtout connu pour ses westerns dont le plus célèbre restera Mon nom est personne. Si Tonino Valerii fut aussi scénariste pour le cinéma fantastique ( La crypte du vampire – La sorcière sanglante), Folie meurtrière reste pourtant sa seule incursion dans le domaine du thriller et l'horreur. A noter qu'en ce début des années 70 le giallo est un genre très en vogue en Italie avec les films de ArgentoSergio Martino ou Umberto Lenzi.

     

    Les Points Positifs

    Le plaisir de retrouver l'ambiance du giallo avec une série de meurtres assez originaux bien que relativement peu sanglants comme une décapitation à la pelle mécanique et le meurtre à la scie circulaire servant régulièrement de visuel et d'affiche d'exploitation au film ( Aujourd'hui le film serait sans doute sponsorisé par Castorama)

    Le film est un curieux et plaisant mélange entre les codes du giallo et l'enquête policière plus posée à la Agatha Christie à l'image d'une scène finale regroupant tous les suspects dans une même pièce tandis que l'inspecteur énonce lentement ses déductions l'ayant conduites à trouver le coupable.

    Folie Meurtrière

    Incontestablement la très bonne bande originale du film signée par Ennio Moriconne participe pour beaucoup à l'ambiance globale de Folie Meurtrière.

    Point positif ou négatif, difficile à dire?? En tout cas le film pourrait difficilement sortir tel qu'il est aujourd'hui du fait de certains personnages aux penchants pédophiles assez prononcés et à l'absence de point de vue morale vis à vis de leur comportements. Entre l'artiste aimant les très jeunes modèles dénudées et le suspect ayant eu une aventure dans un bordel avec une mineure, le film flirte souvent avec les plus bas instincts de ses personnages et de l'humanité.

     

    Les Points Négatifs

    L'intrigue policière est pour le moins nébuleuse et le fait de s'y perdre souvent montre plus un manque de cohérence d'écriture qu'une véritable capacité à brouiller les pistes et embarquer le spectateur vers de faux coupables. Du coup entre les indices qui ne servent pas à grand chose, la multiplicité des suspects et le manque de rythme des événements, on s'ennuie quand même assez souvent en tentant de démêler les fils de l'enquête.

    Folie Meurtrière

    Bien que s'inscrivant pleinement dans la vague du Giallo, Folie meurtrière manque un poil d'érotisme et surtout de violence graphique car en dépit de ses meurtres façon bricolage, le film est bien moins gore que ses illustres modèles.

     

    Conclusion

    Si Folie meurtrière ne se situe pas dans le haut du panier dans le domaine du Giallo, le film de Valerii demeure néanmoins une bonne série B policière et le film reste une pièce indispensable aux amateurs de films de genre transalpins.

     

    Folie Meurtrière

     

     Ma note : 07/10

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :